Le savoir-faire vigneron

Afin d’obtenir un vin de qualité, cela exige du travail tout au long de l’année. Rigueur, patiente et passion sont nécéssaire pour donner vie à un vin d’exception. Voici quelques étapes auxquelles  doivent se soumettre les viticulteurs durant l’année.

Janvier : La taille

En hiver, la vigne est en repos végétatif. La taille est une étape nécessaire pour réguler la croissance de la vigne. Cette manipulation a pour objectif de définir qualité et la quantité de la récolte à venir. 

La taille au domaine Jérôme Gradassi
La taille au domaine Jérôme Gradassi

Mars : Les labours

Cette étape peut se réaliser à l’aide d’un tracteur. Pour préserver le sol, il est également possible d’utiliser un cheval. Cela à l’avantage de ne pas « écraser » le sol.

le travail des terres au domaine jérôme gradassi
Le travail des terres

Mai : Protection de la vigne

C’est la période du désherbage et des traitements.  C’est un moyen  d’éviter toutes les maladies qui pourraient anéantir une récolte. Par exemple, le Mildiou ou l’Oïdium sont des fléaux qu’il vaut mieux éviter. Suivant le domaine, le nombre de traitements effectués peut varier.

Juin : Floraison 

Les raisins commencent à apparaitre ! On peut apprécier un parfum délicat à cette période.

Juillet et Août 

Ce sont des mois plutôt creux. La météo est maintenant maitresse de l’avenir de la vigne. Il n’est absolument pas recommandé de travailler le sol durant ces deux mois. 

C’est également à ce moment que l’on enlève quelques grappes pour permettre aux autres de s’épanouir .

Septembre : Les vendanges 

Les vendanges prennent place 100 jours après la mi-floraison. C’est le moment où les raisins sont à la fois sucrés mais acides. Cette période se situe généralement aux alentours du 15 septembre. Le vigneron dispose de différents moyens afin de ramasser ses grappes. Il peut effectuer des vendanges manuelles ou mécaniques avec une machine à vendanger. 

Vous l’aurez compris, le travail de la vigne s’effectue tout au long de l’année. Cela demande un grand investissement physique et moral du vigneron. La météo est également un élément important sur lequel il est impossible d’avoir une emprise.

%d blogueurs aiment cette page :